Financement

Comment faire financer l'Antichambre à 100% ?

Tester mon éligibilité

Faire financer mon accès à l'Antichambre

En tant qu’organisme de formation certifié, l'Antichambre est finançable par l'état via votre Compte de Formation.

Le processus de financement par l'état est très encadré et nous impose de nombreuses contraintes. Pour être en mesure de vous faire financer votre abonnement, vous devez choisir un des trois packages proposés.
Quels sont les packages CPF ?
Nous proposons actuellement trois packages CPF :
• Le Petit : 4 mois de financement pour un total de 960€ TTC
• Le Moyen : 6 mois de financement pour un total de 1440€ TTC
• Le Grand : 8 mois de financement pour un total de 1920€ TTC

À noter : Seuls les packages prévus sont éligibles au financement par CPF. Nous ne pourrons donc répondre à aucune demande sur mesure sortant du cadre de ces packages.
Qu'est-ce qui est inclus dans mon package CPF ?
Chaque package CPF vous donne accès à l'Antichambre dans son ensemble, soit :
• La communauté d'entrepreneurs
• Un parcours adaptatif (à choisir lors de votre inscription)
• Le catalogue des formations par compétence

La durée de votre abonnement à l'Antichambre dépend entièrement du package CPF que vous choisissez.
Quels sont les parcours inclus dans les packages CPF ?
Les packages CPF comprennent un accès au parcours adaptatif de votre choix. Pour le moment, vous pouvez choisir un des parcours suivants qui ont été adapté aux contraintes du financement par CPF :
• Ecommerce
• Creator Economy
• B2B (bientôt disponible)
Comment bénéficier du financement CPF ?
Pour bénéficier du financement de votre abonnement à l'Antichambre grâce au CPF, vous devez :
• Avoir été salarié pendant une durée minimum d'un an
• Avoir un montant suffisant sur votre compte de formation

Vous devez également commencer votre abonnement Antichambre par un parcours dédié au CPF comprenant les évaluations obligatoires. Une fois ce parcours d'une durée de quelques heures complété, la suite sera déverrouillée.

Financer avec son CPF (ex DIF)

En tant qu’employé(e), vous bénéficiez chaque année d'environ 500€ de droits à la formation que vous pouvez dépenser à votre guise sur la plateforme du “Compte Personnel de Formation” (CPF).

À noter qu'il s'agit ici de vos droits et les crédits disponibles sont à dépenser comme vous le souhaitez. Votre entreprise n’a pas de droit de regard dessus.
À combien ai-je droit ?
Muni de votre numéro de sécurité sociale (qui se trouve sur votre carte vitale), rendez-vous sur la plateforme CPF pour calculer le montant vos droits à la formation disponibles (ça prend moins d’une minute top chrono — promis).
Comment m'y prendre pour mobiliser mes droits ?
Il suffit d'échanger avec l'équipe financement qui s'occupe de tout.
Elle vous enverra un lien vers le site moncompteformation.gouv.fr sur lequel vous pourrez directement mobiliser vos droits.

Une fois fait, on vous ouvre l'accès vers votre compte. Simple. Efficace.

À noter que le délai entre l'appel avec l'équipe dédiée et l'ouverture de compte est généralement de 24h (donc c'est rapide !).
Tester mon éligibilité

Comment savoir si j'ai droit au CPF ?

1
Tapez "mon compte de formation" dans votre moteur de recherche Google.
Attention : Certains organismes ont créé des fraudes au CPF. Vérifiez bien que le lien que vous choisissez se termine par .gouv.fr
2
Entrez vos identifiants : vous devez disposer de vos identifiants FranceConnect
3
Allez dans l'onglet "Mes droits formation". Vous voyez directement votre solde
Tester mon éligibilité
Prise de rendez-vous téléphonique

Faites financer à 100%

En fonction de vos crédits disponibles, 100% de votre abonnement peut être pris en charge par votre CPF, OPCO, FIF PL ou AGEFICE. Notre équipe est à votre disposition pour vous renseigner sur les dispositifs auxquels vous avez droit, ainsi que pour créer votre dossier de financement. Vous auriez tort de vous en priver.
Plus d'infos sur le financement
34, rue des Bourdonnais — 75001 PARIS
Germinal est un organisme de formation certifié enregistré sous le numéro 11756160475. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’Etat.